Decouvrez le Jita Kyoei

4 lieux pour une pratique du judo pour toutes et tous à Montpellier c’est au Jita-kyoei judo 34.

Le club du Jita Kyoei (« entraide et prospérité mutuelle » en japonais), ne doit pas son nom au hasard. En effet, l’une des devises du judo colle parfaitement à l’ADN de notre club.

En effet, le « Jita » prend sa source dans le quartier de la Paillade, à Montpellier, où il s’ancre dans une politique sociale volontaire pour permettre au plus grand nombre d’enfants en difficulté d’accéder à une pratique sportive socialisante, au travers de l’enseignement du judo et des valeurs de respect et de contrôle de soi qu’il véhicule.

Des enfants de tous milieux se rassemblent sur le tapis de l’Université

Cette ambition sociale n’est pas le seul objectif du club puisque le pôle compétition est un des plus développé de la région Occitanie. avec des compétiteurs 1ère division  chaque année, des podiums nationaux et internationaux et un encadrement compétent et ambitieux.

Tout ceci dans des infrastructures exceptionnelles permettant à chacun de développer pleinement son potentiel technique et physique.

Marie Delphine Parpillon – Médaillée de bronze au Championnat d’Europe 2018 Master F2 -63kg – Championne du monde 2014 Master F2 -63kg – Championne d’Europe 2014 Master F2 -63kg
Jean-Yves Cassan – Champion d’Europe 2019 Master M4 -90kg – Médaillé de bronze au Championnat d’Europe 2014 Master M4 -90kg
Equipe masculine du Jita Kyoei au Tournoi International de Monaco

De la rue au Dojo

Le projet expérimental « De la rue au Dojo » a été mis en place dans le quartier de la Paillade. Il s’agit d’un projet territorial d’accompagnement éducatif des jeunes par la pratique du judo, aboutissant à une insertion durable en club.

Initié par Hérault Sport dans le cadre d’actions multisports « sport pour toi », il vise à favoriser l’accueil de l’ensemble des jeunes exclus des pratiques sportives traditionnelles. Pour mener à bien ce projet, la mise à disposition de la salle de judo est complétée par l’ouverture de créneaux périscolaires, rémunérés par l’Inspection académique et animés par le club Jita Kyoei Judo 34, porteur du projet depuis 2007.